FRELON ASIATIQUE


FRELON ASIATIQUE

Le frelon asiatique est apparu en 2004 dans le sud-ouest de la France suite à l'importation de poteries chinoises.

Une seule femelle serait responsable de cette invasion. Le F.A est donc bel et bien là et il ne repartira pas. La seule solution pour préserver nos charmants insectes locaux (et nos abeilles), est de réduire la pression au maximum en détruisant tous les nids, et ce, le plus tôt possible.

A la sortie de l'hiver (mi-mars en normandie, mais parfois plus tôt), les femelles fécondées de l'année d'avant sortent de leur cachette hivernale (souche d'arbre, dessous de pierre, fourrage,...).

C'est donc seule que la reine va commencer à construire un nid de très petite taille (oeuf voir balle de tennis) dans lequel elle va pondre les premières ouvrières.

Où se situent ces nids ?

Ces nids, appelés nid primaire dans le jargon se situe très généralement à hauteur d'hommes, sous les appentis, caches-moineaux, dans les cabanes d'enfants, les carports, les niches à chiens,...



La reine devant les nombreuses tâches à accomplir va effectuer de très nombreux va et vient, c'est là que vous jouez un grand rôle. Vous allez pouvoir détecter sa présence.


Mais attention, comme toute maman qui se respecte, elle sera intransigeante avec celui ou celle qui osera venir toucher à sa progéniture.

Contrairement à l'abeille, les autres hyménoptères sont capables de vous piquer plusieurs fois. C'est donc une multitude de piqûres qui vous attendent si la reine vous prends pour cible.

Non le venin n'est pas plus dangereux que celui des autres hyménoptères, mais c'est la multitude de piqûres qui est dangereuse. Une sorte d'overdose de venin. Pire encore si vous êtes allergiques ou posséder une santé fragile.

Ne prenez aucun risque, appelez-moi, je suis équipé, formé pour cela.

Pour ceux qui serez tentés  de détruire le nid en l'absence de la reine, celle-ci ira le refaire ailleurs, chez votre voisin, ou chez vous, mais dans un endroit inaccessible ou moins visible. C'est peine perdue.

Je fonctionne au forfait, donc un nid à moins de 5 mètres, c'est 70 euros tout compris. Je retire même le nid. Pour alléger la facture, les conseils départementaux de l'eure et de la seine-maritime prennent en charge 30 % de la fecture avec un maximum de 30 euros. Dans notre exemple, il vous restera à charge 49 euros. Parfois, d'autres collectivités (mairies, com-com) complètent tout ou partie de la prise en charge. Etant référencé, je suis à même de vous donner la liste de celles-ci. Sinon la plateforme Frelonasiatique27 ou Frelonasiatique76 le fera.

Ne prenez donc aucun risque !!


Et ensuite, que deviens ce nid primaire ?

Une fois l'armée suffisamment forte, la reine ne va se consacrer qu'à la ponte. Les ouvrières construiront le nid, de plus en plus gros, et s'occupera de la descendance.

En août, une migration aura lieu dans un tout nouveau nid à une hauteur bien plus importante. Les nids primaires qui auront pris la taille d'un ballon de foot ne seront pourtant pas désertés.

Vous aurez donc des nids de taille moyenne à hauteur d'homme ou dans des haies, et des nids beaucoups plus gros (jusque 1 mètre de haut) perchés soit dans des arbres, soit sur des façades de maison. Et là, ce sont pas moins de 5000 bestioles qui les occupent. La mission est d'assurer le bien-être de la reine qui pondra environ 500 futures reines pour l'an prochain.



Lorsque la destruction du nid devient technique, je fais appel à du renfort (Ethan ou François). La sécurité étant notre motivation principale, un binôme est bien plus efficace qu'une personne seule. Le tarif reste lui inchangé.


Chez CHASSÔFRELONS, il n'y a pas de surprises, pas de supplément, tout est compris... 70 - 110 - 150, un point c'est tout.